À propos

Qui est Claire ?

Après une formation en histoire de l’art et architecture, Claire commence sa vie professionnelle au ministère en charge de la culture, où elle embrasse les missions de conservation et de valorisation du patrimoine architectural et paysager auprès des particuliers, des professionnels et des élus.

Désormais, comme chargée d’étude, elle se consacre à des missions de recherches et de conseils. Elle souhaite transmettre sa connaissance des administrations, son expertise juridique et patrimoniale. Claire souhaite ainsi contribuer à faire mieux connaître et protéger un héritage commun.

Elle travaille avec à l’esprit de ;

  • construire une connaissance historique basée sur des faits,
  • toujours s’interroger sur le bien-fondé de la sauvegarde d’un bien culturel,
  • prendre conscience que le patrimoine est le choix d’une communauté pour son avenir.

Enfin, Claire est convaincue que l’innovation n’est pas le contraire de la conservation et qu’être confrontée à un texte de loi c’est comme être face à du Racine ; soit face à une langue précise qui se laisse étudier.

Formation

Travail du support de la fresque, 2010.
  • Master Patrimoine bâti et urbain de l’époque médiévale à nos jours à l’Université de Lyon
  • Licence, première année, École Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes
  • Classe Préparatoire en Arts-Plastiques
  • État sanitaire du bâti (Eric Beauvarlet – Les ateliers de Chanteloube)

Un parcours

Auprès des Architectes des Bâtiments de France et des acteurs du Ministère de la Culture, Claire construit une expérience concrète de la protection du patrimoine.

En effectuant des missions de conseils et régaliennes auprès de particuliers et d’élus, elle construit une vision du patrimoine comme un objet vivant et un bien commun. Déjà, son mémoire sur le paysage et le patrimoine rural posait les bases de cette vision à faire mûrir. L’idée, est de participer à la protection durable et équitable de traces historiques, parfois ténues. Et aussi de projeter, un cadre de vie futur nourrit par les expériences passées.

Ces idées se confrontent à la réalité dans le cadre expérimental de la vie associative. Avec “Museomix” en Auvergne-Rhône-Alpes Claire teste des prototypes de médiation, des méthodes d’intelligence collective et met en scène des événements qui réunissent des professionnels et des visiteurs au sein d’un musée ou d’un site patrimonial.

Formée en arts plastiques, en architecture et en histoire de l’art, elle parle un langage commun avec les maîtres d’œuvre du patrimoine. Elle continue à se former aux état sanitaires du bâti pour mieux comprendre la matière qui constitue le patrimoine bâti.

C’est à Vézelay, en Bourgogne, en revêtant le rôle de médiatrice, que Claire réunit la conception architecturale et la construction historique. Elle a commencé à tendre l’oreille à ce que peuvent lui transmettre les bâtisseurs médiévaux.

Avec ses visiteurs à Vézelay, Claire apprend aussi à transmettre et à faire formuler ce qu’offre la vue d’une œuvre d’art. Faire l’expérience de la part d’invisible dans l’œuvre lui est possible par sa pratique de la danse et son intérêt pour les arts vivants. Ainsi, elle participe bénévolement à des événements artistiques dans des sites patrimoniaux (Nuit des églises et Festival d’arts sacrés Tarkovsky à l’abbatiale de Pontigny dans l’Yonne).

Claire poursuit son travail comme chargé d’étude, avec l’objectif de faciliter l’accès aux lois et aux administrations en charge du patrimoine et d’ouvrir le dialogue sur la protection des immeubles, des villes et des territoires qui constitueront un héritage commun pour les générations futures.